Godi Donamès : la légende du football galactique

football

Considéré comme le plus grand joueur de football de tous les temps, Godi Donamès aurait aujourd’hui fêté ses deux cent ans de retraite galactique. Mais pourquoi est-il toujours le meilleur ?

À travers les siècles, les règles du football ont subi de nombreux chamboulements. Depuis son apparition sur Terre au 19e siècle, les évolutions furent nombreuses, parfois radicales. La plus notable d’entre elles est rentrée en vigueur en 2598 : les agressions physiques n’étaient alors plus considérées comme des fautes sanctionnables et ceci allait révolutionner la face du football galactique. Les progrès de la médecine y étaient bien évidemment pour quelque chose. Les moyens de l’époque suffisait déjà à soigner la plus critique des fractures en quelques secondes. Puisque l’intégrité physique des joueurs n’était plus du tout menacée, pourquoi se priver du spectacle de violence qu’engendrerait cette évolution ?

De nouveaux profils de joueur

Il est bon de rappeler pour le public non averti que le football des anciens temps était éminemment tactique (puisque centré sur le ballon), bien plus que le football moderne qui nous est proposé aujourd’hui. Depuis la suppression des fautes physiques, ces purs joueurs de ballons ont peu à peu disparu, pour laisser place à une nouvelle génération de footballeurs, plus tournés vers les arts martiaux. Dès lors, le spectacle était d’une tout autre nature : plaquage, raffut, feinte de frappe dans la gueule, crochet du droit, passement de jambe dans les genoux, double contact pied-poing, râteau coupe cheville. Bref, le football moderne. Ni moins plaisant que l’ancien football, ni plus. Simplement différent.

Et puis, au début des années 2800, Le grand public vit éclore un phénomène qui allait faire beaucoup parler de lui : il s’appelait Godi Donamès.

« Le gentilhomme qui se faufilait telle une anguille »

S’il excellait dans les techniques d’esquive, Godi n’avait que faire des techniques d’attaque. Fait unique en son genre, il n’a jamais donné un seul coup durant toute sa carrière. Ce fait d’arme contribua grandement à créer la légende.

Ce qui l’intéressait lui, c’était le jeu balle au pied, et rien d’autre. Un football à l’ancienne qui ravissait les spectateurs. Mais le plus épatant, c’est que son football était d’une efficacité redoutable : on ne compte plus le nombre de fois où il a enrhumé une défense à lui tout seul. Sa technique était exceptionnelle et la galaxie toute entière payait sa place pour voir « Le gentilhomme qui se faufilait telle une anguille ». Tel était son surnom. « Le gentilhomme » aurait probablement suffit, mais les fans se sont accordés sur le fait que ça faisait beaucoup moins classe.

Il n’y eut qu’un seul Godi Donamès. Personne jusqu’à aujourd’hui n’a encore réussi à percer le mystère de sa technique incomparable. Voilà pourquoi, aujourd’hui encore, il reste le plus grand joueur de l’histoire du football galactique.

courrier_intergalactique_logo

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+
Ces boutons de partage sont une anomalie spatio-temporelle. Afin de ne pas perturber l'équilibre de l'univers, leur utilisation est vivement déconseillée. Mais d'un autre côté, n'est-ce pas déjà le foutoir dans ce bas cosmos ?