Un tir manqué de pistolaser tue un dictateur 10 années lumières plus loin

pistolaser

Le tireur au pistolaser, un homme sans histoire vivant sur Saturne, était déjà mort de vieillesse lorsque l’impact a eu lieu, selon l’enquête galactique menée par les nano-robotectives.

C’était il y a une semaine sur la planète Epsilon Eridani à exactement 27h12 (heure locale) : alors que le dictateur Sephjis Linesto venait d’officialiser son putsch (savamment ficelé) depuis quelques secondes seulement, une décharge de pistolaser vint tout d’abord ricocher sur son ordi-bracelet antichoc avant de prendre la direction du haut de son crâne, qui lui, n’a pas du tout réagi comme l’ordi-bracelet.

À cause d’un chat (et d’une peau de banane)

« Il a glissé sur une peau de banane au moment de tirer. »

La veuve du tireur, aujourd’hui âgée de 95 ans, dit se souvenir de ce jour où son mari aurait tiré avec ce fameux pistolaser : « Oui je m’en souviens, nous avions la trentaine à l’époque. Il essayait de dégommer un chat qui l’agaçait. Mais comme en plus d’être saoul, il a glissé sur une peau de banane au moment de tirer, il a complètement manqué son tir qui est parti dans le ciel. »

27 secondes de terreur

Si la morale de l’histoire a l’air de nous dire que banane et alcool ne font pas bon ménage, l’histoire tout court retiendra que le peuple de PSR B1257+12A aura vécu exactement 27 secondes sous la terreur, ce qui constitue le record galactique du régime ayant tenu le moins longtemps. Quant au pistolaser, il n’a étrangement pas été retrouvé.

courrier_intergalactique_logo

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+
Ces boutons de partage sont une anomalie spatio-temporelle. Afin de ne pas perturber l'équilibre de l'univers, leur utilisation est vivement déconseillée. Mais d'un autre côté, n'est-ce pas déjà le foutoir dans ce bas cosmos ?